L'incontournable tri de la baule

 
Un excellent week-end pour tout amateur de triathlon, avec le gratin de la discipline, très disponible et souriant, et une super organisation qui avait commandé le soleil cette année
 

 

les bestioles alignées sur le M

Le récit de kévin

Le récit en cliquant sur l'image

 

Le récit du WEEK-END à ST JEAN DE MONTS, par VINCENT

Le compte-rendu du week-end par Vincent: "De nombreuses Bestioles avaient fait le déplacement dans la capitale vendéenne pour cette grosse journée de triathlon.
Celle-ci a débuté par la demi-finale du Championnat de France de D3 avec les filles, qui partaient à 3 dans cette course au niveau très relevé Laure, Alex et Camille (qui a remplacé au pied levé Lucie qui n’a pu prendre le départ suite à une chute à vélo... bon rétablissement!).
Elles ont obtenu la 11e place par équipe en prenant la 23e, la 48e et la 49e place. Félicitations à elles et à toute l’équipe pour ce beau parcours en D3.
Ensuite la journée se poursuivait par un S avec 4 Bestioles au départ. Delphine, Patrick et Romain qui finissent dans un mouchoir de poche avec seulement 30’’ qui les séparent et Julien qui finit avec une roue en moins mais tout de même à une honorable 44e place en allongeant un peu la CaP.
C’était ensuite le tour des Poussins, courses où Thays s’est une nouvelle fois imposée et où Félicie prend une nouvelle 4e place.
Place aux Pupilles, benjamins, minimes. Chiara prend la 2e place, Rose 5, Lou 7, Youhan 10 respectivement de leur catégorie.
La journée s’est terminée par un M avec 14 de nos triathlètes présents au départ. Mention spéciale à Franck qui rentre dans le top 10 au scratch et prend la 3 place en vétéran, et à Ludo qui réalise le 3eme temps course à pied avec un chrono de 37’38’’ sur le 10km.
Prochain rendez-vous le week-end prochain avec plus de 60 dossards pour le club sur les 2 jours"
 

Les filles qualifiées pour la demi-finale!!

Ce dimanche avait lieu le sélectif D3 Triathlon à Jard sur Mer. C’est une équipe Féminine composée de Laure, Lucie, Juliette, Emmanuelle et Mathilde ainsi qu’une équipe Masculine un peu décimée avec Paul, Yoann et Mathieu (remplaçant de luxe pour l’occasion). Un niveau très relevé, une mer agitée mais encore une équipe qualifiée, bravo aux filles qui vont donc poursuivre l’aventure D3 triathlon en demi-finale nationale à la Roche sur Yon dimanche prochain. Pour les garçons il va falloir se concentrer sur le duathlon et le sélectif Coupe de France de St Calais le 22 juin.
 

le duathlon de nozay par vincent

C’est sous un magnifique soleil de dimanche Pascal que 14 Bestioles avait fait le déplacement à Nozay pour un duathlon support du championnat départemental Benjamin, Minimes, Cadets et Junior et également de la première de d3/d2 de duathlon.
Après un super week-end à Nantes et Noyon le week-end dernier, les tuniques bleues ont encore fait parler la poudre et ce dès la première course de la journée avec une victoire sur la course enfant de Thays, accompagné sur le podium de Rose alors que Félicie échouait au pied du podium. Un très beau comportement de nos tous petits (poussines et pupilles) qui se sont faits remarquer par leur belle attitude en course et sur les transitions.
Sur le S, 11 Bestioles avaient accroché un dossard pour tenter la qualif. Et c’est chose faite, l’équipe féminine composée de Laure MENARD, Axelle CELTON et Delphine QUESTERBERT monte sur la troisième marche du podium et décroche leur qualification pour la demi-finale du championnat de France de D2. Mention spéciale à Axelle qui en profite pour empocher le titre de championne départementale Cadette. Chez les hommes la concurrence était rude avec la présence du Mans (équipe de D2) de Nantes (avec deux anciens athlètes de l’élite) mais nos athlètes ont fait mieux que de la figuration en empochant la troisième place qualificative pour la demi-finale du championnat de France de D3. Bravo à Alex Plumejeau, Kevin Durey et Arthur Clouet. Ils étaient accompagnés sur cette étape de Luis VINCE qui, comme Axelle, remporte le titre de champion départemental Cadet, Ludovic Leclair, Antoine Halgand, Florent Vince et moi .

Dur sous cette première chaleur mais encore un week-end avec de super résultats.
Bravo à tous et bon courage pour la suite.

Je rappelle que les filles qui seraient motivées pour compléter l’équipe pour la demi-finale sont les bienvenues (en septembre).

Prochaines échéances :
- Sélectif jeune aux championnats de France de triathlon le 12 mai à Pontivy
- Première manche de D3 de triathlon le 19 à Jard-sur-Mer.

Bon récup et à Bientôt 
 

AXELLE et LUIS CHAMPIONS Départementaux

 

L'ALBUM PHOTO du duathlon de nOZAY 21 avril

 
 
 

L'ALBUM PHOTO du duathlon par régis

 

... et raconté par vincent

Quelques résultats du Week-end.
Championnat de France jeunes de duathlon, une découverte pour nos 3 jeunes pousses du club. Malgré des températures très fraîches (-6) ils ont porté haut les couleurs du BEST à l’autre bout de la France (Noyon, 60). Axelle Questerbert et Rose Guérin se classe respectivement 110e et 95e, quand à Luis VINCE il prend la 80e place.
Un niveau extrêmement relevé sur ses championnats ou tous les futurs grands de notre discipline sont biensur présent.
Un peu plus près de chez nous, à Nantes, se tenait le sélectif pour la Coupe de France de duathlon. 2 équipes du Club étaient présentes sur l’événement, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles ont fait le job.
Première place pour l’équipe Mixte composée d’Antoine Halgan, Jordan Deyres, Denis Maillard et l’athlète en forme du moment Laure Ménard et première place également pour l’équipe masculine composée de Kévin Durey (capitaine), Alex Plumejeau, et Arthur Clouet.
Seule l’équipe masculine poursuivra l’aventure Coupe de France car la course mixte n’est pas au programme.
Les prochaines échéances pour nos athlètes sont :
Première étape D3 de duathlon le 22 avril à Nozay 
Sélectif jeune de triathlon le 12 mai à Pontivy.
Bon courage à tous pour la suite de la saison.
Belle performance de nos Bestioles à Argentré pour le sélectif France de duathlon. Rose Guérin et Axelle Questerbert se qualifient en terminant respectivement 6eme et 8eme. Qualification également de Luis Vince qui termine à la 5ème place de sa catégorie. Petite déception pour Chiara Licata qui malgré une blessure à la cheville a voulu terminer sa course à une très honorable 17ème place. La suite pour nos 3 qualifiés aura lieu le 13 avril à Noyon (60).
Kevin Durey présent sur la course en préparation des courses D3 termine à une belle 12ème place, prochaine course pour l’équipe D3 duathlon le 21 avril à Nozay (44)

Kévin et Luis au duathlon

TRAIL A la pointe du RAZ et au top de la performance

Les magnifiques photos de Franck traduisent bien l'atmosphère de ce trail ce 3 mars. Sur le format 14km, Camille fait 4ème de sa catégorie et Kevin termine 2ème, bravo à eux.
 

Les courses du parc paysager ce 23 février : résultats du 5 et du 10 km

 
3 février : belles conditions météo pour le trail Glazig, à Plourhan (22)
Un bon morceau que ce trail de 56 km pour Cyrille Briand et Julien. Tous deux terminent le parcours, respectivement en 7h21 et 5h38 (143/800). Un certain Tony Moulai finit d'ailleurs 3ème de cette manche très relevée du Ouest Trail Tour. Cyril Pietruszewski était lui aligné sur le 26 km, qu'il termine 16ème (sur 1000). Et le fiston Gabriel finit 4ème du Kinder Trail (600 mètres).
 

L'image de ce mois de decembre (bravo clément et Kevin)

 
 

FOULEES Hélyce 2018 : THE BEST IS HERE

Retour sur cette sortie club ce samedi 1er décembre, avec Nico, entraineur course à pied :
"Ce samedi soir, un groupe de 35 bestioles à participé aux foulées hélyces 2018, j'avais fait différents groupes de temps (55mn, 50mn, 45mn, 42mn30, 40mn et moin de 38mn). Nous nous sommes retrouvés tous ensemble 30mn avant le départ, puis chaque groupe est parti s'échauffer sous une pluis fine!
Le départ donné à 18h00, beaucoup de monde, difficile de rester avec son groupe de temps... Parcours identique aux autres année, petites pluie et vent de face sur certaine partie.
A l'arrivé des satisfactions ou des déceptions pour les Bestioles... ( De 36mn à 1h00 )
Un petit verre partagé sous le chapiteau devant la mairie ( difficile de se retrouver à 35 bestioles pour prendre un verre)
> Un agréable moment passé ensemble, toujours une belle organisation, échange agréable pour intégrer les nouvelles bestioles!"

On notera aussi la belle première place dans leur catégorie de Rose et Paul Guérin
 
 

Indian ocean triathlon : un RÊve eveillé, by Wilfrid lavazay

Pour mes 50 ans je souhaitais un triathlon qui sort de l'ordinaire. Par le biais de triathlète magazine, j'avais trouvé ce que tout triathlète souhaite, nager au milieux des poissons, rouler sous le soleil avec du plat de la côte et de la descente avec des paysages a couper le souffle (mais pas trop), enfin courir prêt d'un lagon. Enfin bref, me voilà inscrit,  je m'inquiète de mon manque d'entraînement pour la montée du grand Morne, 4 kms de côtes avec des portions à 17% ça ne court pas les rues par chez nous.
Le départ est proche, suis assez préparé ou non, on verra sur le tas, le but étant de participer et de finir.
Les distances de l'IOT (Indian Océan Triathlon) sont de 1.8 kms / 55kms/12kms (nat/vélo/Course à pied). Facile sur le papier !!!!
Me voilà arrivé, paysages magnifiques, population sympathiques, l'ile Maurice vit au ralenti et ça fait un bien énorme !!!!!
Grace à VO2MAX l'agence de voyage spécialisé marathon et triathlon, nous avons des reconnaissances des parcours.
Je nage, roule et cours avec Cyril Viennot, Toumy Degham, Laurent Jalabert et Nathalie Simon (star du windsurf il y a de nombreuses 
années), des personnes sympa au demeurant.
Génial.
IOT est un triathlon magnifique mais exigeant :
Nous nageons dans un lagon ou le courant est important d'ou la nécessité de la reconnaissance, je n'avais jamais nagé en crabe, c'est chose faite.Nous roulons sur des routes non fermées à la circulation, les locaux, les chiens traversent lentement sans regarder, les voitures et camions stationnent sur la route. la route peut être glissante avec la terre, la pluie (et oui, nous avons roulé sous la pluie lors de la reco) et les cannes à sucre. Et surtout nous roulons à gauche à l'ile maurice!!!!
Enfin nous courrons dans le sable une bonne partie du temps et la température avoisine les 28 degrés. Tous ces paramètres doivent être pris en compte.
Je m'entraine pendant ma semaine d'avant course mais pas trop, je ne tient pas a me retrouver fatigué lors du jour J j'ai essayé quand même de faire un peu de planche à voile (je suis quand même en vacances !!).
L'ambiance est au top, les pros mangent avec nous tout comme les organisateurs de L'IOT et de VO2max, les journalistes de triathlètes magazine.
Le jour J est enfin arrivé, je dépose mon vélo dans le parc à vélo entouré de feuille de palmiers et au son de la musique créole. Tous les triathlètes sont très détendus le stress n'existe pas à Maurice, je ne sais même pas si le mot existe en créole !!!
Discours de l'organisateur, briefing d'avant course et top départ, nous voilà partis dans l'eau turquoise. La natation se passe bien, les
poissons balistes vous regarde passer en se disant probablement "ils sont fous ses humains". Sortie à l'australienne et me voilà reparti pour le deuxième tour avec ce fameux courant de travers. Cyril (Viennot) m'avait donné un conseil lors de la reco, faire des petit mouvements de bras et battements de jambes pour moins fatiguer dans le courant. Etonnant ça marche !!!!
Je ne sort pas trop fatigué, je prends mon vélo et effectue un petit portage jusqu'à la ligne il y a pas mal de pierre et je ne voudrais pas crever (j'ai crevé lors d'une sortie de 20 kms et changer une chambre à air sous 28 degré ce n'est pas chose aisée).
Me voilà parti, il y a du vent ce n'est pas grave, je regarde mon compteur j'oscille entre 28 avec des pointes à 30 kms/h pas mal mais le Morne arrive. Je me fais doublé par un groupe de 3 en drafting (non autorisé mais on est à Maurice), ils me proposent de me joindre à eux, ils roulent au dessus de 30 je risque de me cramer, je ne les suis pas. Le Morne arrive, mes 4 kilomètres de côtes sont là devant moi et grâce à la reconnaissance du Mercredi, je sais que ça va être dur.
C'était dur, j'ai perdu pas mal de place dans la côte, je suis aidé dans un virage par deux anglaises qui encouragent les coureurs, petite poussettes merci les filles !!!!
La descente est dangereuse et glissante, je ne peux pas rouler comme je veux mais je récupère quelques places. Après plusieurs petits raidillons, j'arrive sur le bord du lagon, le vent a forcit et je l'ai dans le nez, demi tour,  ravito pied à terre (des scouts vous remplissent la gourde directement), je me verse de l'eau sur la tête et c'est reparti avec vent dans le dos. je dépasse un car dans un village, les paysages sont somptueux. Je dépasse deux coureur. La route est encore longue, quelques virages en épingle a cheveux, un petit raidillon et c'est l'arrivée. Je dépose mon vélo et mon casque et je prends mes runnings et c'est parti pour 12 kms sous la chaleur (nous sommes coupé du vent). 3 tours de 4 kilomètes. le premier est interminable, au ravito j'ingurgite pates de fruits,
banane et coca, et un verre d'eau sur la tête, rituel que je ferai dans les deux tours suivants. la portions de sable se fait sur la plage entre les vacanciers avec Pinacolada à la main nous encouragent. Dernier tour, je comprend que le triathlon se termine hélas et que la bulle paradisiaque va se terminer avec lui). Je profite de ce dernier tours je regarde une dernière fois le Morne derrière les cocotiers et le lagon toujours aussi bleu.
L'arrivée est devant moi, je la coupe enfin heureux d'avoir participé à un si beau triathlon. Il mérite son nom de plus beau triathlon du monde. Ma médaille autour du coup, je participe à la haie d'honneur pour les participants encore en course, tout le monde est là même Cyril, Toumy et Laurent. C'est une grande fête du triathlon.
A l'issue du repas créole, je reprends mon équipement et repart en vélo, on raconte chacun nos anecdotes.
Voilà le récit d'une course pas comme les autres, qui se mérite même si le décors est paradisiaque.
Pour les sportifs : résultat homme :
Cyril Viennot
Toumy Degham
Laurent Jalabert
 
 

Retour sur une sortie club en mode swim'run : CROZON, 6 octobre 2018

Pour l'histoire, temps magnifique vendredi, idem dimanche et temps pourri, pluvieux, froid, venteux samedi
Un abandon de deux mouettes à noter, elles n'ont pas résisté ni à la tentation du camion des secours surchauffé, ni à la couette que les sauveteurs leur promettaient.
Je te mets le nom des équipes pour t'y retrouver avec classement et temps : 

-Batman et Robin (Matthieu Guérin et un triathlète du TCA Tristan Thebault) : 14e au scratch, 9e en hommes
-Jo et Fred (Jonathan Mahé et Frédéric Le Car) : 66e au scratch, 42e en hommes
-Marie et Anne (Marie Lecourt et Anne Lanthiez) : 37e au scratch et 5e en femmes
-Les mouettes (Gaelle Raymondi et Mathilde Marc) : abandon lié aux conditions
-Meduse boys (Fabien Humeau et un non licencié) : 15e au scratch et 10e en hommes
-la team ninja (Yohann Menguy et Jean Baptiste Bichot) : 58e au scratch
-Les chapelains (Mickael Fréhel et Erwan Le Cheviller) : 44e au scratch et 29e en hommes
-Ulteam : (Camille Marchand et Julien Antoine) : 4e au scratch et 1er en mixtes 
 
Merci à Camille pour cette belle initiative
 
 
 
Duathlon de Cordemais
 

TRI M de la baule par sylvain

D'autres photos sur l'album de Sylvain: https://photos.app.goo.gl/PjCgs95fgrVn4U6y6
 

Belles Perf au X-terra : le récit de Gaëlle

X-terra: carton plein pour le BEST
Superbe week-end dans les Vosges. Nous avons eu une super météo, bien qu'un peu trop chaude à mon goût. Le terrain était sec voire poussiéreux, contrairement à l'an dernier. Le plan d'eau est très agréable, il est bordé de sapins. L'eau est claire. Le parcours VTT (2 boucles) est très exigeant physiquement et techniquement tant à la montée qu'à la descente. Quant au parcours de trail (2 boucles), c'est du vrai trail...



 

une pluie de medailles a mesquer

Une cinquantaine de bestioles étaient alignées sur les différentes courses à Mesquer ce dimanche 10 juin. L'orage qui menaçait de faire annuler le S l'après-midi a laissé place au beau temps et à une pluie de podiums par catégories
 

ENcore un exploit de Camille et julien en bike&Run aux iles scilly

Le récit de Camille et Julien extrait de leur page Facebook :
[[ ÖtillÖ Swimrun World Series Îles Scilly ]]
C'est avec beaucoup d'émotions que nous rentrons de notre aventure aux Scilly.
Tout d'abord, et nous n'en revenons toujours pas, nous ramenons dans nos valises une magnifique, tant elle était inespérée, 3e place en mixte (18e place au scratch).
Un podium incroyable derrière des pointures du swimrun...
Waouh ! Quelle course de folie !
Nous prendrons le temps de rédiger un petit récit dans les jours à venir, les anecdotes étant encore en nombre, certaines moins glamour que d'autres...
[..]
UL'TEAM,
Camille et Julien
 

Récit du tri M de tregastel (Emilie, Yoann, et franck)

 
 
 
 
 

Sillon X-race de Savenay 29/04

Deux nouveaux podiums pour le BEST avec la toute jeune Thays qui termine 3ème (1ère poussine) chez les enfants, et Gaëlle qui nous livre son récit : "une belle épreuve à 2 pas de chez nous avec un vrai parcours VTT. Malgré le temps maussade, le terrain était praticable, en tout cas beaucoup plus que l'an dernier."
Olivier Roux 12eme
Ludovic Le Clair 37e
Gaëlle Raymondi 68e et 2e féminine
Alain Violet 75e
Thibault Lanthiez 90e
Anne Lanthiez 91e et 5e féminine
Clément Chevallier 93e
 

LE RECIT DU SWIM RUN DE CAMILLE ET JULIEN EN CROATIE :

 
 
 

Championnats DE FRANCE DE DUATLHON Jeunes

 
 
Fiers de nos jeunes qui ont participé aux championnats de France de duathlon. Marine termine 78ème, et Paul 29ème. Pas mal pour une première participation ! Bravo l'école de tri
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
triathlon en mer triathlon loire atlantique pays de la loire FFTRI triathlon durable triathlon label féminin triathlon saint nazaire triathlon sprint triathlon découverte triathlon la baule natation velo vtt course a pied course 44 duathlon animation st nazaire triathlete animation running pas trail course à pied  pas marathon de nantes combinaison evenement sportif enchainements